• Les bouchons lyonnais Garants de la tradition culinaire Lyonnaise
  • La recette du bouchon

    Le terme bouchon provient de….

    Chuuuuutt…. Allez les voir, ils vous raconteront leur version !

    1. Un resto avec comptoir, à la décoration pittoresque et chaleureuse : tables rapprochées, nappes à carreaux rouges et blancs, mobilier en bois, casseroles suspendues, Guignol, Gnafron…  bref un endroit resté dans son jus !

    2. Un truculent patron ! (ou patronne !!!)

    3. De bons petits plats typiques, simples, à base de produits frais, du terroir, préparés sur place avec amour : quenelles, cochonnaille, tablier de sapeur, gâteau de foie de volaille, cervelle de canuts, tarte à la praline…

    4. Le tout accompagné de l’indispensable pot lyonnais (Beaujolais ou Côtes du Rhône bien sûr).

    Et surtout….  une ambiance !!!  Un mot pour définir un bouchon ? La CONVIVIALITE !!!

    Et oui, dans un bouchon c’est comme à la maison : bonne franquette, générosité, partage et plaisir entre amis…

    Un univers unique, typiquement lyonnais qui rappelle la cuisine des Mères Lyonnaises ou l’époque des canuts (tisserands de soie de la Croix-Rousse) qui venaient « mâchonner » entre « gônes » au petit matin, après le travail.

    La recette du bouchon