• Les bouchons lyonnais Garants de la tradition culinaire Lyonnaise
  • Zoom sur

    Café Comptoir Chez Sylvie

    IMG_5201-retouchAu « Café Comptoir Chez Sylvie », Sylvie PACALLET vous accueille.


    Les Bouchons Lyonnais : Quels sont le nom et le parcours du/des chef(s) cuisinier(s) de votre bouchon ?
    Sylvie Pacallet : Natif du Beaujolais, Jean-Claude JAMBON cuisine au « Café Comptoir Chez Sylvie » depuis son ouverture.

    LBL : Pourquoi avoir choisi de créer un bouchon comme type de restaurant ?
    SP : Croix-roussienne, j’ai grandi avec l’image de ma grand-mère aux fourneaux et de sa cuisine simple et familiale.

    LBL : Quelles sont les spécialités/particularités culinaires de votre bouchon ?
    SP : Du traditionnel : quenelle, andouillette, tête de veau, gâteau de foie, museau de bœuf, pied de cochon…

    LBL : Si vous deviez symboliser la cuisine des bouchons lyonnais, quel plat choisiriez-vous ?
    SP : Un bouchon se doit de proposer la blanquette de veau.

    “J’ai grandi avec l’image de ma grand-mère aux fourneaux et de sa cuisine simple et familiale”

    LBL : Comment qualifieriez-vous la gastronomie lyonnaise ?
    SP : C’est une cuisine traditionnelle à préserver, faite de produits authentiques et régionaux.

    LBL : Au-delà de la cuisine, qu’est-ce qui différencie un véritable bouchon lyonnais d’un autre restaurant ?
    SP : Chez moi, c’est l’authentique ambiance lyonnaise !

    LBL : Selon vous, quelles sont les qualités d’un bon restaurateur ?
    SP : Un bon restaurateur se distingue par ce qui est dans l’assiette, la propreté de son lieu et son accueil des clients.

    Portrait Chinois


    Si vous étiez :

    Un plat : une tranche de foie de veau.

    Un dessert lyonnais : une tarte à la praline.

    Un ustensile de cuisine : un plat.

    Un couvert : une fourchette car j’adore manger.